Léman Bleu

Actualités


02 mai 2019 - 15h57

Mauro Poggia mène la fronde contre Uber

Invité dans le cadre de la fête du travail, Mauro Poggia, conseiller d’État chargé de l’emploi revient sur le combat qui oppose le canton à la société Uber. En février, il annonçait vouloir siffler la fin de la récréation. 

«On ne peut pas accepter qu’on ait des travailleurs précarisés, ils ont besoin de plus de protections sociales». Le magistrat parle d’un paradoxe du système avec des multinationales décentralisées qui profitent de zones grises légales à toutes les échelles. Il le décrit comme une «perversion du système» mais rappelle la «longue tradition de partenariat social à Genève». Mais où en est-on aujourd’hui ? «Des démarches sont en cours», explique Mauro Poggia, avant d’ajouter: «Nous travaillons avec nos armes, à savoir des armes cantonales» dans le but de mieux clarifier les relations et conditions du contrats de travail. Le canton est suspendu à une décision de justice qui décidera si oui ou non, la société Uber est considérée comme un employeur, auquel cas un certain nombre d’obligations fiscales et sociales s’appliqueront.  

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.