Léman Bleu

Actualités


20 août 2021 - 18h08

Mauro Poggia veut faire passer à la caisse les non-vaccinés

Poggia 20 août 2021 Poggia 20 août 2021

«La solidarité à l’égard des non-vaccinés à ses limites», Mauro Poggia entend muscler l’arsenal de mesures contre les réfractaires au vaccin. Il annonce à Léman Bleu sa volonté de faire payer les non-vaccinés en cas d’hospitalisation ou d’incapacité de travail suite à une infection au Covid-19.

À Genève, 90% des hospitalisés Covid-19 n’étaient pas encore vaccinés au moment d’être admis en unité de soins. Ces chiffres font bondir le conseiller d’État genevois en charge de la santé: «Une petite marge de la population considère qu’on ne doit pas lui injecter de vaccin, mais est elle prête à recevoir un virus mortel». Face aux vaccino-sceptiques, Mauro Poggia veut serrer la vis. 

Pas d’amendes mais des sanctions

À l’image du skieur hors-piste pris dans une avalanche, assumant un risque et donc des malus financiers vis-à-vis de son assurance, le conseiller d’État compte étendre ce modèle aux non-vaccinés. Ces personnes auraient ainsi l’obligation d’assumer une partie des charges liées à leur hospitalisation en cas d’infection au Covid-19. Selon lui, un débat national doit se tenir sur cette question et une décision doit être prise au moins à l’échelle régionale. 

Il défend aussi l’idée de sanctions et d’interdictions ciblées uniquement contre les non-vaccinés en cas de flambée épidémique: «On comprend bien que les personnes qui ont fait l’effort - et encore l’effort est modeste - de se faire vacciner n’ont pas envie de supporter les conséquences de choix que d’autres font. Notre économie non plus.» 

Jérémy Seydoux

L'interview complète de Mauro Poggia

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.