Léman Bleu

Actualités


17 août 2020 - 17h41

Mesures sanitaires: le Conseil d'Etat serre la vis

Le Conseil d’Etat s’est réuni ce matin pour une conférence de presse sur les mesures sanitaires à Genève.Un arrêté a été édité par le Conseil d’Etat, il entre en vigueur dès demain et ce au moins jusqu’au 30 septembre. Cet arrêté précise certaines mesures sanitaires et en introduit de nouvelles. 

En ce qui concerne les manifestations publiques, la limite est toujours fixée à 1000 personnes maximum. Mais si la distance physique ou le port du masque ne sont pas possible, alors les organisateurs devront créer des secteurs par tranche de 100 personnes à Genève. La consigne fédérale de base était de 300 personnes, là on restreint encore le nombre. 

Pour les manifestations privées, dès 100 personnes et 1000 (le nombre maximal), les organisateurs doivent soit garantir la distance physique durant tout l’évènement, soit imposer le port du masque durant tout l’évènement. Si cela n’est pas possible alors elles sont interdites.  

Traçabilité comme maître mot

Dans tous les cas les organisateurs sont dans l’obligation de faire un plan de protection pour assurer la traçabilité de tous les convives.

Autre point, si ça n’était pas encore clair, la collecte des données de la clientèle devient obligatoire dans les restaurants dès le 18 août. Les restaurateurs doivent impérativement demander un contact par table et/ou groupes.  

La question de la réouverture des boites de nuit est repoussée au 10 septembre. Les réactions commencent à tomber, les acteurs de ce domaine sont désespérés par des mesures qui les laissent perplexes. 

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.