Léman Bleu

Actualités


26 mars 2019 - 20h09

Meurtre de Semhar: ouverture du procès en appel

Le meurtrier présumé de Semhar, une filette de 12 ans, était présent à la Chambre pénale d’appel et de révision (CPAR) aujourd’hui. Motif: en janvier le procès en appel du meutrier présumé débute mais est interrompu – une des juges s’est endormie lors de la plaidoirie de la défense. Pour rappel, c’est dans le quartier de la Tambourine à Carouge qu’ont eu lieu les faits. L’homme de 42 ans est accusé d’avoir violé et mortellement étranglé la petite Semhar en août 2012. 

Maitre Assaël, avocat de la famille dit: «La famille n’a toujours pas de réponse de la justice, ils n’en peuvent plus» avant d’ajouter: «Ils aimeraient pouvoir avancer sur le chemin du deuil qui est pour l’instant impossible». Le meutrier présumé avait les «bras fixes, le regard indifférent» lors de l’audience aujourd’hui. 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.