Léman Bleu

Actualités


04 janvier 2021 - 19h04

Michel Matter souhaite ramener de la «cohérence» au sein du Conseil d’État

«Je me réjouis de faire des débats, de parler programmes, du bien-être ensemble.» Élu au Conseil national en octobre 2019, le médecin genevois Michel Matter poursuit son ascension politique en briguant le poste de conseiller d’État laissé vacant par Pierre Maudet. Une candidature que l’homme politique explique par son goût de l’action: «Je me présente parce qu’il y a un travail à faire et je suis quelqu’un qui travaille énormément.» Le député Vert’libéral annonce vouloir lutter en faveur de la transition écologique, mais surtout et dans l’immédiat pour les personnes qui souffrent à cause de la crise sanitaire. Il propose notamment de favoriser les prêts aux cas de rigueur pour réduire le temps entre le moment où les décisions sont prises et celui où l’argent parvient aux bénéficiaires. 

Intégrer un gouvernement en crise ne lui fait pas peur, il se dit être un homme de compromis: «J’aime la collégialité, je crois pouvoir travailler avec les membres actuels.» Peu importe le département qui pourrait lui être octroyé, Michel Matter souhaite «que les choses avancent. »

Elio Sottas

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.