Léman Bleu

Actualités


19 avril 2018 - 16h53

"Mon copain me séquestrait"

Après avoir vécu l’enfer, des mères sont accueillies avec leurs enfants au foyer Arabelle à Onex. Parmi les femmes qui ont accepté de témoigner, une mère mineure qui est d’abord passée par le foyer d’urgence Le Pertuis. Au total, 18 mamans et 21 enfants sont logés ici.

Des situations de vie complexes: violences au sein du couple pour la plupart, mais aussi précarité sociale et financière. Selon l’Observatoire genevois des violences domestiques, en 2016 à Genève, 177 personnes ont été hébergées suite à des crises; la même année, 2912 femmes ont été prises en charge par les institutions sociales genevoises.  

Au foyer, elle bénéficient d'une chambre en demi-pension payée en partie par les résidentes si elles travaillent, et par l’Hospice général et le Service de la protection des mineurs. Le foyer Arabelle propose diverses prestations pour aider ces femmes à reconstruire un projet de vie. Des séjours qui durent entre 6 mois et un an, parfois plus, le temps de regagner confiance et autonomie.

Priscilia Chacón