Léman Bleu

Actualités


05 janvier 2021 - 18h33

Morten Gisselbaek désire porter la voix de la gauche radicale au gouvernement

«Il est absolument nécessaire de faire entendre une voix de la gauche radicale.» La série d’interviews des candidats à l’élection complémentaire de mars pour le Conseil d’État se poursuit avec Morten Gisselbaek, membre du Parti du travail. Pour l’homme politique de gauche, les conséquences dramatiques de la crise sanitaire que nous vivons actuellement sont la preuve que le système capitaliste a fait son temps: «Ce petit virus a bloqué le système et a démontré clairement que le capitalisme est incapable de répondre correctement à une crise de ce type.» 

Revenu universel, transports publics gratuits et réduction drastique des véhicules privés motorisés ne sont qu’un florilège des mesures que Morten Gisselbaek désire mettre en place s’il intègre le gouvernement. Grand militant de la lutte écologique depuis longtemps, il souhaite que les problématiques environnementales qui perdurent depuis des dizaines d’années fassent enfin l’objet d’actions concrètes : «Ça fait 40 ans qu’on dit la même chose, aujourd’hui ça devient une réalité insupportable.»

Elio Sottas

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.