Léman Bleu

Actualités


14 mars 2018 - 15h35

N'invitez pas les écrans dans votre lit

En 2012, 1 Suisse sur 4 souffrait de troubles du sommeil, selon l’Office fédéral de la statistique. Et ce nombre serait en augmentation, avec notamment l’utilisation accrue des écrans.

Applaudir durant son sommeil ou arrêter de respirer pendant une minute: deux types de pathologies du sommeil qui sont étudiées dans le Laboratoire du sommeil, sur le site des HUG à Belle-Idée.

Ici les patients sont soit des volontaires rémunérés pour la recherche, soit des personnes souhaitant comprendre et soigner leur trouble. Le sommeil comme l’état de veille dépendent de l’activité cérébrale.

La chercheuse Laurence Bayer est sur le point de publier une étude menée auprès de plusieurs classes d’adolescents à Genève. Durant l’expérience, un des groupes devait arrêter d’utiliser les écrans après 21h. Le résultat: une augmentation du temps de sommeil et un endormissement beaucoup plus rapide.

Priscilla Chacón

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.