Léman Bleu

Actualités


13 novembre 2019 - 17h37

Nez Rouge Genève inquiet quant à ses finances

A un mois du début de l’opération Nez Rouge, et à la veille de la campagne de recrutement des bénévoles, l’association s’alarme de conditions financières de plus en plus difficiles.

Si le bilan de l’opération en Suisse l’an dernier est satisfaisant, à Genève, la fréquentation est en baisse depuis deux ans. 1582 personnes ont été raccompagnées l’an dernier contre 1815 en 2017 grâce à des bénévoles qui sont de moins en moins nombreux.

Nez rouge est un service gratuit qui compte sur des partenariats pour la mise à disposition de véhicules, les assurances, les campagnes de promotion et la mise à disposition du numéro d’appel. Reste chaque année entre 50 000 et 60 000 francs à trouver pour l’essence et les repas des bénévoles. Une somme financée en grande partie par les communes, qui sont de moins en moins généreuses.

Nez rouge Genève envisage de solliciter les entreprises à caractère social pour pouvoir continuer ses activités et compte sur la générosité des personnes raccompagnées qui ne sont pas obligées de verser quoique ce soit.

Gilles Miélot

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.