Léman Bleu

Actualités


27 septembre 2019 - 22h37

Nicole Tille et Michel Tirabosco, deux exemples de courage

Alors qu’elle a perdu sa jambe en voyage lorsqu’elle avait 21 ans, Nicole Tille ne s’est jamais laissée abattre. Après avoir vécu une vie qu’elle qualifie de « banale », deux mariages, un divorce, des enfants, elle publie aujourd’hui un livre. Avec « Survivre, debout avec une jambe en moins », elle tente d’expliquer la réalité des personnes portant une prothèse. 

Son association, Promembro, a déposé une motion qui demande un meilleur accès aux moyens auxiliaires. En effet, à quelques jours des Elections fédérales, Nicole Tille déplore que les prothèses soient peu ou pas remboursées. Cette situation oblige les personnes en situation plus précaire, et notamment les personnes âgées, à s’appareiller avec des prothèses parfois mal adaptées ou de moins bonne qualité. 

Autre exemple de force, Michel Tirabosco qui, malgré son handicap, joue de la flûte de paon et du piano. «Un handicap ça stimule, ça nous oblige à être encore meilleurs», explique le musicien. Son amour de la musique a commencé très tôt et lui a appris beaucoup, notamment sur lui-même. Autre histoire d’amour de la vie du musicien : la flûte de paon. «On a un grand destin elle et moi, elle m’a sauvé la vie, c’était le seul instrument que je pouvais jouer et c’était très fort pour moi.» 

Le 1er octobre, il se produira avec son frère, Tom Tirabosco, au centre des Arts de l’Ecole Internationale. Le spectacle, « Dessine moi un concert », mêlera musique et dessins.

 

Léa Frischknecht

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.