Léman Bleu

Actualités


02 mai 2016 - 19h41

Niels Ackermann photographie l’autre Tchernobyl

Tout réussi à Niels Ackermann. Après avoir gagné de nombreux prix, le photographe genevois de 29 ans a reçu le prestigieux Swiss Press Photo 2016 pour son reportage sur la jeunesse de Slavoutych, cette ville créée après la catastrophe de Tchernobyl pour réparer la centrale.

Il en tire aujourd’hui un ouvrage encensé par la critique: « L’Ange Blanc – Les enfants de Tchernobyl sont devenus grands » (Les Editions Noir sur Blanc). Il dresse le portrait d’une jeunesse « qui boit, qui baise, se drogue et s’ennuie », loin des clichés habituels sur Tchernobyl.

Niels Ackermann était le grand invité du Journal.