Léman Bleu

Actualités


20 mars 2019 - 18h07

Nouveau procès de l'agression de Saint-Jean

15 ans de réclusion pour celui qui a été considéré comme le meneur. C’est le jugement rendu par le Tribunal correctionnel le 13 mars dernier. A l’issue de l’audience, son avocat, Guerric Canonica, s’était donné quelques jours de réflexion avant de se prononcer sur un éventuel appel. De concert avec son client, le pénaliste conteste le jugement, a appris Léman Bleu. «Mon client m’a instruit de déposer une déclaration d’appel qui a été faite en fin de semaine dernière à l’encontre du jugement du Tribunal correctionnel», confirme Guerric Canonica.

En appel, l’avocat entend contester la peine de 15 ans de réclusion infligée à son client. « La peine prononcée est excessive, explique-t-il. La question de l’âge de mon client au moment des faits est déterminante. Il avait 18 ans et deux mois. C’est un élément à prendre en considération. Cela n’a pas été fait », poursuit le pénaliste.

Autre élément du jugement qui sera contesté en appel: l’expertise psychiatrique. «Cette expertise a été prise en compte mais de manière excessivement mesurée. Toute la problématique de l’alcool mise en avant par l’expert a été balayée par le Tribunal», conclut Guerric Canonica.  

Contacté, Guillaume De Candolle, avocat du deuxième accusé qui a écopé de 12 ans de prison, explique que son client ne s’est pas encore décidé sur un éventuel appel.

Un nouveau procès pourrait être organisé d’ici la fin de l’année 2019.

Denis Palma

 

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.