Léman Bleu

Actualités


28 mai 2020 - 19h00

Olivier Jornot, réélu mais contesté

Le pouvoir judiciaire genevois a prêté serment aujourd’hui. A sa tête, le procureur général Olivier Jornot, dont les pratiques sont dénoncées par Simon Brandt et discutées par certains avocats. Son mandat s’annonce mouvementé.

Olivier Jornot a prêté serment aujourd’hui pour un nouveau mandat de procureur général. Son discours à Saint-Pierre fait écho aux affaires impliquant des hommes politiques. Le chef du pouvoir judiciaire est notamment visé par Simon Brandt, qui n’a que peu goûté à son arrestation du 13 décembre dernier.

Certains avocats les plus en vue de la place ont emboîté le pas, questionnant le pouvoir judiciaire mené par Olivier Jornot. Ces tensions ne resteront pas sans conséquences politiques. Le Grand Conseil se penchera le 5 juin sur un projet de loi du député Patrick Dimier, qui demande de délocaliser les procédures judiciaires visant les personnalités publiques.

Avec des questions posées par les avocats et une possible révision de la Loi sur l’organisation judiciaire, le mandat d’Olivier Jornot s’annonce compliqué.

Vincent Ulrich

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.