Léman Bleu

Actualités


17 octobre 2020 - 17h00

« On risque moins dans les Pouilles qu’à Genève. »

Alors que la liste des pays en quarantaine ne cesse de s'allonger, certains ont décidé coûte que coûte de boucler leur valise et de s'envoler loin de Genève. Ce samedi de départ en vacances, l'Aéroport international de Genève a vu défiler 14'246 passagers au départ et à l'arrivée. Un tout petit chiffre pour cet aéroport habitué a recevoir des foules de voyageurs pendant les périodes de vacances. Mais un chiffre largement en hausse par rapport aux week-ends de septembre. 

 

On dirait un samedi de départ en vacances ordinaire. Mais voila, en cette première journée de congé c’est loin d’être la grande bousculade dans le hall des départs de Cointrin.  «Il n'y a personne dans l'aéroport. On voit que les voyages ont bien changé » nous glisse une mère de famille prête à décoler pour la Crête, avec mari et enfants. 

Un tout petit samedi

Aujourd’hui l’aéroport attend 14’246 passagers au départ et à l’arrivée. Un chiffre en hausse par rapport aux derniers samedis où 11’000 voyageurs en moyenne sont passés sur le tarmac genevois. Mais un chiffre bien loin de l’habituel effervescence à l’aéroport. L’année dernière, 350’000 personnes avaient transité ici pendant cette semaine de vacances d’automne. Cette fois on en attend 49’000 pour toute la semaine. Soit une baisse du trafic de 86 %.

72 destinations au tableau

Niveau destination: le tableau affiche 72 départs ce samedi. Dont 6 vols pour la Turquie par exemple qui n’est pas sur la liste rouge de la Confédération. Le Royaume Uni par contre, sur liste rouge, ne compte que 2 vols. Car les compagnies adaptent leur destination en fonction de l’évolution des mises en quarantaine. Air canada par exemple a suspendu tous ces vols depuis Genève jusqu’au 16 décembre. 

Ces destinations, où la quarantaine n’est pas obligatoire sont d’ailleurs sollicitées par les familles et les vacanciers de cette semaine d’octobre. « Selon certains médecins, on risque moins dans les Pouilles qu’à Genève » se justifie une voyageuse qui va enregistrer pour Brindisi dans le sud de l'Italie. 

Depuis la dernière mise à jour le 12 octobre, la suisse a inscrit 65 pays partiellement ou totalement en quarantaine. Ce samedi, environ 50% des vols opérés concernait des pays ou régions en quarantaine.

Delphine Palma 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.