Léman Bleu

Actualités


29 avril 2019 - 19h12

Pas de pénalités pour les grévistes du 14 juin ?

L’invitée du journal, Delphine Klopfenstein Broggini, se bat pour que les grévistes n’aient pas de pénalités. En vue de la marche mondiale des femmes le 14 juin prochain, la députée demande au Conseil d’Etat à:«Renoncer à procéder à une retenue salariale et à exiger la récupération d’heures pour les employé.e.s de l’administration cantonale qui participeront à la grève». Alors que les femmes sont au cœur de cette journée, Broggini veut également inclure les hommes: «C’est une grève pour les femmes mais rien n’empêche à ce que les hommes soient solidaires. Raison pour laquelle cette proposition motion concerne l’ensemble du personnel de l’Etat». 

La députée veut encourager une plus grande participation que les années précédentes et: «inciter les régies publiques à ne procéder à aucune forme de sanction envers son personnel qui participera à la grève féministe du 14 juin 2019». Elle explique que: «C’est une grève exceptionnelle. Il faut savoir qu’elle concerne plus de la moitié de la population. C’est énorme. Cette grève est atypique et l’Etat doit faire preuve d’examplarité». 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.