Léman Bleu

Actualités


17 octobre 2019 - 17h25

Peine maintenue pour Pierre Beck

120 jours-amendes avec sursis. C’est la peine à laquelle s’opposait Pierre Beck, le médecin et vice-président d’EXIT Suisse romande. Le verdict a été rendu ce midi, la justice s’est rangée du côté du ministère public et confirme la sanction. 

Le jugement est rendu en une demie-heure. La peine initialement infligée au médecin retraité est maintenue. Il s’y attendait. Son avocat aussi mais il est mécontent. Il ne compte pas en rester là. «Nous sommes très déçus, explique Me Yves Grandjean, nous ferons sans doute appel de cette décision.»

Peine peu dissuasive ?

Pour le Ministère Public, le médecin a souhaité faire cavalier seul et a failli aux règles établies par son association. S’il est satisfait que cette peine soit maintenue, il n’est pour autant pas certain que cela dissuade de toute récidive. 

Le sujet est loin d'être clos car du côté d’EXIT, on pointe du doigt un flou juridique autour des règlementations d’aide au Suicide dans la loi Suisse et l'on compte bien y remédier.

 

Julie Zaugg

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.