Léman Bleu

Actualités


05 décembre 2018 - 18h52

Pierre Maudet a séché ce matin

Le ministère public poursuit ses auditions en marge de l’affaire Abu Dhabi mêlant Pierre Maudet à des entrepreneurs genevois, comme l'a révélé Le Temps. Ce matin, le conseiller d’État a manqué la séance hebdomadaire obligatoire du Conseil d’État pour se rendre à une audition «sans que ma présence fût obligatoire ni qu’une confrontation y fût jamais envisagée», précise-t-il. Le ministre ajoute: «Je m’y suis rendu sur conseil de mes avocats et après en avoir avisé le président du Conseil d'État.»

Reste que ces absences ont le don d'agacer quelque peu. Le président du Conseil d'État Antonio Hodgers a rappelé le caractère obligatoire des séances du mercredi, cet après-midi en marge d'une conférence de presse. «En principe, ce devrait être la dernière audition fixée un mercredi, jour de séance du Conseil d'État», tient à rassurer Pierre Maudet.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là, les doutes sur la fiscalité de Pierre Maudet ne sont toujours pas levés. Samedi, la Tribune de Genève affirmait que le ministre avait bel et bien déduit de l’argent versé par des tiers. Pour le gouvernement, le dossier est plus complexe. L'administration fiscale cantonale enquête en ce moment sur les dix dernières années fiscales de Pierre Maudet. La vérité mettra plusieurs mois à éclater. 

Jérémy Seydoux

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.