Léman Bleu

Actualités


08 juin 2020 - 20h07

Pierre Maudet: «Je me bats pour Genève»

«Certains députés ne sont vraisemblablement pas sortis indemnes du confinement.» Le plan d’aide au secteur hôtelier annoncé par Pierre Maudet fait débat. Deux députés accusent le ministre genevois d’avoir mené ce projet dans le but de «renvoyer l’ascenseur» au groupe Manotel, groupe qui a financé dans le passé plusieurs campagnes électorales du conseiller d’Etat. «S’ils avaient lu le projet de loi, ils auraient pu éviter d’annoncer des ânerie sur les réseaux sociaux.» Invité du journal, Pierre Maudet explique que la somme de 1,5 million débloquée pour venir en aide au secteur hôtelier, s’adresse à l’ensemble des établissements genevois et non pas exclusivement au groupe Manotel. Il déplore que «par des insinuations, des soupçons», on porte atteinte à «l’intégrité du Conseil d’État.» De la «désinformation» qui passe très mal pour le ministre genevois: «C’est choquant par les temps qui courent de divertir l’opinion par des allégations là où la vraie question qui se pose c’est: qu’est-ce qu’on fait pour aider ce secteur?» Les mensonges passés du ministre genevois continuent à le poursuivre, chacune de ses paroles, chacun de ses actes sont désormais mis en doute. Certains appellent encore à sa démission. Une période troublée qui ne vient pourtant pas entacher ses convictions: «Si je n’avais pas au plus près de ma conscience le sentiment de faire mon travail, ça me toucherait.»

Elio Sottas

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.