Léman Bleu

Actualités


16 janvier 2019 - 14h47

Pierre Maudet perd définitivement la sécurité et la présidence

Quelques heures après sa courte victoire devant les membres de son parti, voilà Pierre Maudet à nouveau dans le viseur du gouvernement. Dans un communiqué de presse, Antonio Hodgers, président du Conseil d’État, annonce que Pierre Maudet ne pourra plus présider l’exécutif ni être chargé de la politique publique de la sécurité. Les contours précis de cette nouvelle répartition des départements seront communiqués d’ici au 23 janvier, puis transmis au Grand Conseil via un projet de résolution. 

Concrètement, Pierre Maudet avait déjà perdu temporairement la présidence du collège, la majorité de ses prérogatives concernant la sécurité ainsi que l’aéroport. Aujourd’hui, le Conseil d’État enterre définitivement l’espoir du ministre PLR de retrouver la présidence ainsi que ses anciens dossiers. Le gouvernement souhaite ainsi mettre fin à la ventilation hybride des dossiers en son sein ainsi qu'à la situation provisoire qui perdure depuis septembre.

Le Conseil d’État justifie ces mesures par le fait que «la construction mensongère de M. Maudet ainsi que l'adoption d'un comportement, pour des faits d’ores et déjà admis qu'il qualifie lui-même, à juste titre, de totalement indigne, ont porté atteinte à la crédibilité de la fonction». Toutefois, le collège gouvernemental «ne peut que prendre acte de la volonté de M. Maudet de poursuivre son mandat électif».

Jérémy Seydoux

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.