Léman Bleu

Actualités


11 décembre 2020 - 18h39

Pink Room, une BD entièrement auto-éditée

Suite et fin de notre série portraits sur les nommés au prix Töpffer. Ce soir, nous partons à la rencontre des deux créateurs de Pink Room. Une BD loufoque entièrement autoéditée par le duo de bédéistes.

Dans la vie, Fred Fivaz travaille dans la communication visuelle. «Je pense que, au final, j’ai toujours voulu créer des BD», sourit-il.  Rêve devenu réalité avec la BD Pink Room. Mais dans l’aventure, il n’est pas seul. Fred dessine, mais celui qui écrit les textes, c’est Julien Favre, un ami de longue date. «Fred change tout le temps d’avis, et moi je m’adapte», plaisente l’écrivain.  

Une autoédition de A à Z

Ce qui fait la particularité de Pink Room, c’est qu’elle est 100% autoéditée… de l’impression, à la reliure en passant par la distribution. Une particularité en clin d’œil au prix Töpffer. «Il est le créateur de la BD, et il s’autoéditait», raconte Fred Fivaz.  

Spécialité propre à cette BD :  les dessins naissent avant le texte, Julien écrit en fonction du visuel. «Ses dessins sont assez informes, on peut leur faire dire tout ce qu’on veut», plaisante Julien.  

Après six mois de travail, Pink Room est née, et le tome deux est déjà en cours d’impression.  

Lea Job

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.