Léman Bleu

Actualités


08 mars 2020 - 17h09

Pour Bertrand Kiefer, le coronavirus laissera des traces à long terme

Alors que la Confédération a annoncé vendredi les nouvelles mesures pour lutter contre le coronavirus, Bertrand Kiefer était sur le plateau de Geneva Show. Pour le rédacteur en chef de la Revue Médicale Suisse, l’épidémie bouleverse complètement notre société. D’abord parce qu’elle remet en question notre rapport à l’autre, nos rites. «On est une communauté du vivant, on a besoin de rapports humains et ça nous trouble beaucoup de ne pas se toucher.» Une chance de penser et repenser les rites qui font notre société mais également de réfléchir à notre rapport à l’autre puisque, comme le rappelle le médecin, on protège autrui en évitant certains gestes tels que les poignées de main.

Enfin, parce que, selon Bertrand Kiefer, cette épidémie laissera des traces dans notre société. Au même titre que le changement climatique, le coronavirus va nous pousser à adopter une vision communautaire et non plus une vision identitaire. «C’est la fin du mythe de domination de la nature, de l’arrogance de l’humain sur son avenir. Nous sommes extrêmement vulnérables. On entre dans une nouvelle ère.»

 

Léa Frischknecht

News liées

Vidéos liées

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.