Léman Bleu

Actualités


27 février 2020 - 18h28

Pregny-Chambésy ne votera pas pour son exécutif

A Pregny-Chambésy, on est déjà bien fixé pour la prochaine legislature. Faute de concurrence, les 3 conseillers administratifs rempilent sans vraiment mener campagne. 

Petite frustration mais gros enjeux pour cette prochaine législature. Et notament autour de zone villas. Avec 80 % du territoire communal en zone 5, l’exécutif voudrait peser de tout son poids sur les questions d’aménagement du territoire. Enjeu de taille pour le maire:  que les communes redeviennent souveraines  pour appliquer leur nouveau plan directeur communal.

Mais dans cette commune de 4000 habitants, ici comme pour les nuisances sonores liés à l’aéroport, les enjeux dépassent le cadre strictement communal. Ce qui attend plus trivialement les Prégnotes chambésien; c’est la qualification en zone 30 de plusieurs rues de la commune, un nouveau projet pour la piscine intercommunale et une place de village digne de ce nom, au cœur du bourg.

Avec sa grande zone villa, sa quinzaine de missions diplomatiques et plusieurs somptueux domaines privés, Pregny-Chambésy fait figure de havre de paix huppé dans le canton. Ici plus d’un habitant sur 2 est étranger. Pour le CA Philippe Pasche c’est ce mélange qui fait tout le charme de sa commune.  

Le 15 mars la bataille électorale se jouera donc uniquement au conseil municipal où 3 listes et 27 candidats s’affrontent. Le PLR, surreprésenté aujourd’hui avec près de 70 % des sièges gardera-t-il sa majorité confortable ? Les quelques 2000 électeurs inscrits auront le dernier mot. 

 

Delphine Palma 

News liées

Vidéos liées

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.