Léman Bleu

Actualités


10 février 2021 - 19h50

Prix Martin Ennals : des engagements remarquables

affiche affiche

Chaque année, la fondation Martin Ennals et la Ville de Genève organisent une cérémonie en l’honneur de trois défenseurs des droits humains, méritoires et en danger. Focus sur leur profil à quelques heures de la cérémonie.

Et les trois finalistes sont issus de milieux différents. La première, Loujain Alhathloul (31 ans, Arabie Saoudite) qui défend le droit de conduire un véhicule pour les femmes. La deuxième n’est autre que la journaliste indépendante Soltan Achilova (71 ans, Turkmenistan). Enfin, Yu Wensheng (54 ans, Chine) est le troisième nominé. Cet avocat défend des avocats qui ont eux-mêmes défendu des militants en faveur des droits de l’Homme. Ces trois finalistes sont menacés et n’ont pas actuellement de liberté de mouvement -en dehors des contraintes sanitaires bien évidemment-.

Remporter le prix, c'est quitte ou double

Le ou la lauréate gagnera une somme d’argent et une mise en lumière internationale, comme le dit sur notre plateau Me Philippe Currat,  président de la fondation Martin Ennals. « Ça peut améliorer sensiblement leur situation. » Mais peut-on mesurer des impacts ? « C’est très compliqué » nous précise l’avocat, bien qu’il ait entendu que la situation Loujain Alhathloul se verrait relâchée en cas de victoire, cette dernière étant considérée comme une terroriste dans son pays. La cérémonie sera diffusée vendredi soir sur l’antenne de Léman Bleu.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.