Léman Bleu

Actualités


17 avril 2019 - 19h48

Quatre membres des Vert'lib rejoignent le PDC

Quatre membres de la section Plan-les-Ouates des Vert’libéraux viennent d’adhérer au PDC. Denis Thorimbert, invité du journal et ancien président des Vert’libéraux à Plan-les-Ouates explique: «On a eu de grandes difficultés à atteindre le quorum à Genève» et ajoute: «On n’a pas beaucoup de soutien populaire à Plan-les-Ouates. On a donc décidé d’adopter une autre stratégie». De son côté, le président du PDC Plan-les-Ouates a le sourire: «C'est un président heureux qui vous parle».

Le PDC renforcé partiellement
Dans la Tribune de Genève, Rolf Gobet se réjouissait de la croissance de son groupe afin de renforcer son poids en commission. Or, les équilibres politiques au sein de ces commissions sont fixés un fois en début de législature. Ils correspondent aux résultats des élections, en l'occurence, celles du printemps 2015. Rien ne change. Idem pour le parti vert'libéral, qui garde son siège en commission, même s'il devrait demeurer vide jusqu'à la fin de la législature. 

Une balle dans le pied ?
Cette épineuse question des commissions n'est pas anodine. Elles constituent l'essentiel du travail d'un élu et génèrent le gros des jetons de présence perçus. À priori, des élus qui démissionnent de leur parti sont considérés comme Indépendants et n'ont pas droit d'y siéger, sauf s'ils rejoignent formellement un groupe déjà existant. De plus, pour que les trois ex-Vert'lib puissent revenir aux affaires, il faudrait d'abord que le PDC leur attribue des sièges en commission. Cette manœuvre se ferait forcément en délogeant un ou des élus PDC actuel de leur fauteuil: «S'il faut le faire, nous le ferons», confirme Rolf Gobet. 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.