Léman Bleu

Actualités


09 septembre 2020 - 18h00

Rassemblement écolo contre le centre commercial Open

Ils étaient plus de 200 à protester samedi passé contre la construction du centre commercial OPEN. Munis de casseroles et de banderoles, les manifestants ont exprimé leur mécontentement face à la construction prochaine du complexe. 

 Après avoir rencontré de nombreux obstacles dont des recours en justice, le feu vert a été accordé à la fin de l’été, les premiers coups de pioches devraient commencer dès la fin de l’année. Un projet de grande envergure, cité comme une « référence en termes écologiques ». Des toits végétalisés, un lac artificiel, et la promesse de 500 emplois sont avancés par le groupe français.

Un "projet greenwashing" pour les militants 

Pour les défenseurs de l’environnement ce n’est qu’un leurre. Le site de construction, situé à proximité d’une zone humide, représente un danger pour l’Allondon. Le cours d’eau pourrait être asséché, la faune et le biotope alentours ne serait pas épargnés. D’autant que la présence du centre commercial pourrait générer un trafic important: 9000 voitures par jour.

Entre attractivité et concurrence accrue

Outre les craintes écologiques, les craintes économiques. La zone frontalière de Saint Genis pouilly et Thoiry déjà équipée en centres commerciaux et grandes enseignes. Un énième centre commercial aux portes de Genève, pas de quoi rassurer les petits commençants, des deux côtés de la frontière. 

Pour la commune de Saint Genis Pouilly, ce centre commercial de la discorde promet une attractivité supplémentaire. Un critère que prônait en tout cas le Maire, Hubert Bertrand, en 2016 lorsque la promesse de vente a été signée. 

 

Jza

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.