Léman Bleu

Actualités


17 décembre 2020 - 19h54

Regard d’un journaliste italien sur la gestion de la crise à Genève

Durant la première vague, l’Italie était au coeur de l’attention, mais cet automne c’est la Suisse qui a été la plus touchée par le virus en Europe. De quoi intéresser la presse internationale: «Il y a beaucoup d’Italiens qui ont décidé d’aller skier en Suisse alors on a voulu savoir quelle était la situation dans les montagnes» explique Salvatore Gulisano, journaliste à la télévision La7. D’abord à Verbier, il s’est ensuite rendu à Genève, foyer principal de la crise sanitaire helvétique. En tant que spectateur externe, il témoigne avoir été «choqué  de voir toutes les personnes dans la rue qui n’avaient pas le masque.» De manière générale, la souplesse des mesures du canton qui compte sur la discipline de la population, à l’opposé des directives italiennes, a surpris l’équipe de journalistes venue dans la cité de Calvin pour leur reportage. «Il y a différentes recettes, je ne sais pas laquelle est la meilleure. Seul le temps pourra nous dire si c’est mieux de mettre beaucoup de règles ou non.»

Elio Sottas

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.