Léman Bleu

Actualités


06 octobre 2020 - 18h51

« Rendez nous la Place Neuve! » (et non Place de Neuve)

A l’heure ou la ville rebaptise certaines  rues pour mieux honorer les femmes, un linguiste à décider de faire la chasse aux aberrations linguistiques sur les plaques de rue. Symbole de cette contestation: la fameuse Place Neuve. A ne surtout pas appeler « Place de Neuve ». Le linguiste a lancé une pétition pour rétablir le bon usage sur les panneaux. 

 

Place Neuve ou De Neuve ? Telle est la question

Si Louis de Saussure  marche d’un pas pressé c’est pour nous montrer l’objet de son courroux.  Ce linguiste universitaire ne badine pas avec la langue francaise! Alors ce panneau indiquant Place de Neuve, c'est une abbération selon lui. Le nom Place de Neuve vient pourtant de l’ancien nom de cette place nommée à l’origine Place de la porte Neuve.  Mais l’usage populaire l’a vite raccourci en Place neuve.  Ce n’est qu’en 1988 que le fameux« de » a été rajouté par l’administration.

 

Saint Georges, Saint Antoine et compagnie

Même problème pour le Boulevard DE Saint-Georges, la promenade DE Saint Antoine, ou la cour de Saint Pierre. 

Une petite dizaine de panneaux agacent le linguiste qui a lancé une pétition pour redonner à ces plaques de rues leur nom d’usage populaire. Sans le "de" que personne n’utilise.

Une futilité diront certains. En fait, bien moins qu’il n’y parait selon l’universitaire.

S’il y a des « DE » en trop , il y a aussi  des majuscules et des traits d’union superflus sur certaines autres plaques. La pétition receuille pour le moment une petite cinquantaine de paraphes avrc un cri qui vient du coeur: « Rendez nous la Place Neuve !»

Delphine Palma 

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.