Léman Bleu

Actualités


02 juin 2020 - 19h09

Restaurants menacés de faillite

Une vague de faillites pourrait, dans les semaines et mois à venir, toucher plusieurs secteurs de l’économie genevoise. Parmi eux, la restauration. 30% des restaurants sont menacés de fermeture dans les mois à venir, estime la société des cafetiers, restaurateurs et hoteliers de Genève.  

Perte de 70 à 80% du chiffre d'affaire  

« La Romana», un restaurant à quelques pas de l’ONU au cœur des organisations internationales. L’établissement est tenu depuis 33 ans par Giovanni, 71 ans. Après 2 mois de fermeture, les lieux ont rouvert. Malgré une terrasse bien fournie ce midi avec les beaux jours, la fréquentation est au plus bas depuis le 11 mai. "J'ai perdu 70 à 80% de sa clientèle avec la crise. Mon chiffre d'affaire a chuté de 7000 à 1500 CHF par semaine, déplore le restaurateur." 

Conséquence, 50% du personnel Giovanni est au chômage partiel. Mais les factures continuent de tomber. Alors pour s’en sortir, Giovanni s’est vu proposer un prêt. Un prêt dont il ne veut pas. "A mon âge je ne veut pas m'endetter. Je préfère renoncer à tout plutôt que de m'endetter, explique désespéremement le septagénaire."

Reprise partiel à l'ONU insuffisante 

Les perspectives de Giovanni ne sont pas réjouissantes. Dans le quartier, les employés des organisations internationales, reprennent le chemin du bureau dès le 15 juin partiellement à 30%.  "Insuffisamment pour relancer la machine, le restaurateur."

Aujourd’hui, Giovanni laisse ouvertes toutes les options, y compris une fermeture définitive de son restaurant. Vendre est également l’une d’entre elles. Mais il craint les vautours en quête d’une bonne affaire à prix cassé.

Denis Palma 

 

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.