Léman Bleu

Actualités


03 décembre 2020 - 20h30

Retour sur la carrière de Giscard, «fauve politique et rêveur mélancolique»

Valéry Giscard d’Estaing est décédé hier des suites du Covid-19, il avait 94 ans. Président de la République française de 1974 à 1981, VGE comme les Français aimaient l’appeler, était un «fauve politique et un rêveur mélancolique» titrait hier Pascal Décaillet sur son blog à l’annonce de la mort de l’homme politique. «Il a un règne très intéressant.» Incarnant la jeunesse politique, Valéry Giscard d’Estaing casse les codes en arrivant à l’Elysée, «on était tous sous le charme.» Il instaure des réformes sociales, invite des ouvriers à déjeuner avec lui le matin, «ça faisait bizarre, le type de la haute, qui essaie de faire peuple.» Un malaise qui va s’intensifier au cours de son mandat, «les dernières années, le message ne passe plus.» Décrit comme un politique ultra libéral, Valéry Giscard d’Estaing a pu être critiqué à tort: «Ce libéralisme va se retourner contre l’homme, ce n’est plus le flamboyant réformateur du début, on ne voit que son rapport à l’argent, mais au fond on l’a mal jugé, il était quand même un homme d’Etat.» 

Elio Sottas

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.