Léman Bleu

Actualités


07 mai 2019 - 18h19

Réveil difficile pour les viticulteurs après deux nuits de gel

Il est encore trop tôt pour tirer un bilan mais une chose est certaine : le gel a frappé ces deux dernières nuits. 

 

Au petit matin, dans la campagne genevoise, il a fait entre -3 et -1 degré dans les champs. Pas de vent, un ciel dégagé : les conditions étaient réunies.

 

A Soral, sur le coteau de Rougemont, les frimats nocturnes ont fait des ravages. Au domaine des Lolliets chez Raphaël Dunand, le gel a brûlé plus de la moitié des bourgeons.

 

Delphine Palma

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.