Léman Bleu

Actualités


29 janvier 2021 - 19h58

Semaine compliquée pour la vaccination

À Genève, un retard des livraisons des vaccins Pfizer et Moderna a poussé à la fermeture de trois centres de vaccination. Faute de doses, M3 Sanitrade, la Clinique d’Onex et la Clinique de Carouge ne vaccineront plus dès lundi prochain. Faut-il s’attendre à d’autres fermetures? Difficile de répondre pour Nathalie Vernaz-Hegi, pharmacienne cantonale, car la vision des autorités est aujourd’hui à très court terme. 

Priorité deuxième dose

Un enjeu essentiel, selon la pharmacienne cantonale, reste d’assurer l’injection des deuxièmes doses. «L’objectif n’est pas de lancer de nouvelle vaccination pour assurer la deuxième vaccination.» Pour les personnes souhaitant s’inscrire pour une première dose, il est toujours possible de le faire et de rejoindre la liste d’attente. À noter que, comme l’explique Nathalie Vernaz-Hegi, la priorité reste la prise en charge des personnes de plus de 75 ans qui sera ensuite élargie aux personnes vulnérables. 

«On est toujours plus intelligent après, c’est sûr. Mais personne sur la planète ne l’avait anticipé.» Une campagne de vaccination qui s’essouffle un peu mais Nathalie Vernaz-Hegi ne se dit pas déçue. «Il faut voir à long terme, explique-t-elle. Le côté positif c’est que la population attend cette vaccination. Cela prendra simplement un peu plus de temps.» Du temps, oui, mais la pharmacienne cantonale espère que les personnes jeunes et en bonne santé pourront être vaccinées durant le premier semestre 2021. «On va probablement beaucoup plus vacciner au mois de mars puisque nous recevrons les doses de février. Dans le calendrier, je pense qu’on peut encore s’attendre à être vacciné avant l’été», conclut-elle. 

 

Léa Frischknecht

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.