Léman Bleu

Actualités


20 octobre 2019 - 16h04

Sept nouveaux visages pour représenter Genève à Berne

A Genève, sur 94% des bulletins dépouillés, les Verts décrochent trois sièges au Conseil national, dont celui perdu en 2015. Les Vert'libéraux et Ensemble à Gauche font leur entrée à Berne, à l'inverse du MCG qui cède sa place sous la Coupole, après deux législatures.

Un taux de participation s'élevant à 35,93%

La sortante Lisa Mazzone, membre du parti des Verts, conserve son siège au National, même si les prévisions l'annoncent au Conseil des Etats. Le président de la section cantonale Nicolas Walder et la députée Delphine Klopfenstein Broggini occuperont les deux autres sièges remportés dimanche par ces derniers. Le député Pierre Eckert arrive lui, en quatrième position.

Le peuple genevois a aussi élu un membre du parti Vert'libéral, le medecin Michel Matter, une première pour cette union qui n'a pas d'élu cantonal. Quant à l'extrême gauche genevoise, elle retrouve le siège perdu en 2007. C'est donc Jocelyne Haller, députée d'Ensemble à gauche, qui s'occupera de remplir cette tâche.

Les conséquences

Du côté du PLR et du PS, ils perdent chacun un siège, passant de trois à deux. Quant au sortant libéral-radical Christian Lüscher, il est réelu et siégera aux côtés de la conseillère Simone de Montmollin. Chez les socialistes, la sortante Laurence Fehlmann Rielle reste, elle aussi, à Berne, où elle sera soutenue par le député Christian Dandrès.

Chez le PDC, Vincent Maitre, président du parti cantonal, succède à Guillaume Barazzone et conserve donc son unique siège au National. L'UDC genevoise conserve ses deux conseillers nationaux, Céline Amaudruz et Yves Nidegger.

Ainsi, selon les premiers résultats, la gauche genevoise possède la majorité au Conseil national, et recupère donc la moitié des douze sièges auxquels le canton genevois a désormais droit.

Arnaud Urfer

«Je suis un peu surprise, nous souhaitions plutôt un rajeunissement de notre représentation.» Jocelyne Haller (Ensemble à Gauche)

La candidate d’Ensemble à Gauche se dit surprise de son élection, son parti ayant plutôt misé sur la jeunesse. Elle remercie toutefois ses électeurs qui permettent un retour de son parti au Parlement fédéral.

 

«Je ne pourrai pas faire la fête ce soir, mais je remercie les électeurs.» Christian Dandrès (PS)

Le candidat du Parti Socialiste remercie les électeurs de le porter pour la première fois au Conseil national et de permettre un renforcement de la gauche au parlement.

«La tristesse surpasse le plaisir.» Christian Lüscher (PLR)

Déçu du résultat du PLR, Christian Lüscher félicite les élus au Parlement et appelle à l’unité sur les gros sujets genevois à Berne.

«Le Conseil National a fait un virage à droite pendant la dernière législature, je me réjouis donc du résultat d’aujourd’hui.» Lisa Mazzone (Verts)

Lisa Mazzone se réjouit que son programme avec Carlo Sommaruga ait su convaincre une grande partie des Genevois et Genevoises.

«Nous avons élu des gens sur un non sujet, car Greta Thunberg sera oubliée dans deux ans.» Yves Nidegger (UDC)

Yves Nidegger, UDC, réagit à la vague verte au National.

«C'est une excellente nouvelle pour le climat et pour la société.» Delphine Klopfenstein (Verts)

Beaucoup de réjouissance de la part de la candidate verte qui rappelle toutefois que la progression de son parti n’est pas si récente et qu’elle se solidifie depuis en tout cas quatre ans et ce, dans plusieurs cantons.

«Les Vert‘libéraux sont un parti du XXIe siècle.» Michel Matter (Vert'libéral)

Michel Matter pointe la modernité de sa formation politique genevoise alors qu'elle fait son entrée au Parlement fédéral.


 

« L'essentiel est sauf puisque nous maintenons notre siège au Conseil National.» Vincent Maître (PDC)

Vincent Maître remplacera Guillaume Barazzone lors de la prochaine législature pour le PDC Genève. Il salue le résultat de sa collègue de parti Béatrice Hirsch, qui arrive 4ème à la fin du premier tour des élections pour le Conseil des Etats.

«Maintenant, il faut se mettre au travail, il y a urgence.» Nicolas Walder (Verts)

Elu au Conseil national après les premiers résultats, le vert Nicolas Walder a déjà le regard tourné vers l'avenir et les prochaines échéances.

«Nous avons quand même matière à se réjouir.» Laurence Fehlmann Rielle (PS)

Attristée par la perte du troisième siège du PS, Laurence Fehlmann Rielle se dit malgré cela heureuse de la progression générale des partis de gauche

«C'est le jeu de la démocratie, on doit aller de l'avant pour les élections communales.» Ana Roch (MCG)

Ana Roch s'exprime sur la disparition du MCG au sein de la Coupole fédérale.

«Soit on part ensemble, on se réunit; soit on n'y arrivera jamais.» Céline Amaudruz (UDC)

Céline Amaudruz déplore l'absence de coalition au sein de la droite pour l'élection au Conseil des Etats.

«Comme le disait Churchill, on ne meurt qu’une fois à la guerre, on peut mourir plusieurs fois en politique» Luc Barthassat (PDC)

Pas toujours en accord avec la ligne politique de son parti, Luc Barthassat envisage de quitter le PDC.

News liées

Vidéos liées

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.