Léman Bleu

Actualités


25 février 2021 - 19h07

Simonetta Sommaruga inaugure la centrale solaire thermique des SIG

SUISSE CENTRALE SOLAIRE SIG SUISSE CENTRALE SOLAIRE SIG

La nouvelle centrale solaire thermique SIG SolarCAD II a été inaugurée jeudi au Lignon (GE) par la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga. Mise en service en décembre 2020, elle produira plus de 0,5 GWh par an d’énergie thermique.

Avec 800 m2 de panneaux solaires, la chaleur produite est injectée dans le plus vaste réseau de chauffage à distance du canton (CAD SIG), auquel 60'000 ménages sont rattachés. Grâce à une technologie innovante, ces panneaux chauffent l’eau en circuit fermé entre 75° et 90° toute l’année, explique SIG.

Cette production représente l'équivalent de près de 70% des besoins en eau chaude sanitaire du site de SIG au Lignon qui abrite 1200 collaborateurs, détaille l'entreprise.

Décarboner le domaine de la chaleur

Le domaine de la chaleur est à l’origine de plus d’un tiers des émissions de CO2 en Suisse, a relevé Simonetta Sommaruga, cheffe du Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) lors de l'inauguration. Pour la conseillère fédérale, le pays a intérêt à décarboner rapidement ce secteur.

"La bonne nouvelle, c’est que nous pouvons atteindre les objectifs climatiques grâce aux technologies innovantes comme cette nouvelle centrale solaire thermique. Nous créons des emplois dans des secteurs novateurs, qui profitent aussi bien à l’économie qu’à la protection du climat", a-t-elle souligné, citée dans le communiqué.

Plus d'énergie en hiver

Réalisés par la société genevoise TVP Solar SA, les panneaux de la centrale solaire thermique sont plats et isolés par un vide, ce qui permet de capter un maximum d'énergie solaire tout au long de l’année.

Cette technologie très novatrice a nécessité plusieurs années de recherche. Elle permet de produire davantage d’énergie en hiver que des panneaux classiques et à une température plus élevée, y compris par mauvais temps. Un tiers de la production de chaleur sera ainsi réalisé sur les six mois de l’année les plus frais.

Christian Brunier, directeur général de SIG, se réjouit de cette innovation "unique en Suisse". "En tant qu’acteur industriel engagé en faveur de la transition énergétique, il est de notre devoir de développer des installations de nouvelle génération, même petites." Selon lui, elles permettent non seulement d’augmenter la part des énergies renouvelables dans le réseau, mais ont aussi valeur d’exemple.

Deuxième du site

Le coût de l'installation se monte à deux millions de francs, dont 800'000 francs pour le champ solaire. Il est réparti entre SIG pour les deux tiers et TVP Solar SA pour le tiers restant.

Pour Simonetta Sommaruga, l'arrivée de cette centrale solaire "créée des places de travail. C'est vraiment une opportunité."

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.