Léman Bleu

Actualités


29 novembre 2019 - 21h23

Sonia Grimm revient sur les violences de son ex-mari

On connaît Sonia Grimm pour ses chansons joyeuses et ses spectacles enivrants qui ravissent petits et grands. On l’a connaît moins pour son passé plus douloureux. Derrière les paillettes et la féerie de Noël de son nouveau spectacle, la chanteuse et auteure cache certaines blessures. Celles infligées par des années d’humiliations et de violences de son ex-mari. Des années que Sonia Grimm passera dans le silence: «J’avais peur de perdre tout ce que j’aimais, je m’enfermais moi-même dans une prison». 

Puis, un jour, elle décide de parler, de se confier. L’amie qui lui offre son écoute met les mots sur ce que vivait l'artiste: «Elle m’a dit «ce que tu vis, je qualifierai ça de maltraitance». Il faut mettre des mots pour les gens qu’on connaît et qui souffrent car parfois, on a de la peine à ouvrir les yeux.»

Sonia Grimm s’estime chanceuse. Si beaucoup de femmes victimes de violences racontent s’être retrouvées face à des portes fermées, la chanteuse a été bien entourée. Elle rappelle que beaucoup d’associations sont présentes pour aider ces femmes, notamment l’association «Avvec», à Genève. 

Aujourd’hui, elle voit le positif: «Cette histoire m’a appris à me respecter et à m’aimer. Je me sens entière parce que je suis passée par là et que j’ai réussi à me reconstruire. Des fois, il faut toucher le fond pour apprendre à mettre des limites et devenir soi.» 

 

Léa Frischknecht

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.