Léman Bleu

Actualités


23 février 2020 - 20h45

Sport et chaleur, quelles solutions?

Avec 35 degrés et un taux d’humidité de 70%, les athlètes suisses devront obligatoirement se préparer aux conditions météorologiques de Tokyo. De telles conditions peuvent être risquées pour les sportifs. Un des principaux risques est la déshydratation.

Plus il fait chaud, plus on transpire, plus nous avons besoin de boire. L’hydratation est donc un « point-clé pour réguler la température » selon le médecin du sport Maxime Moreillon.

Les sports les plus à risques sont les sports d’endurances comme le marathon et le triathlon. Les athlètes de ces sports, mais aussi de tous les autres sports, devront donc essayer de s’entraîner dans des conditions semblables. En s’entraînant dans la chaleur, les sportifs vont pouvoir « mieux s’adapter » aux conditions de Tokyo.

La meilleure solution en cas de soucis liés à la chaleur : chercher du frais et s’hydrater.

Elisabetta Marchesini.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.