Léman Bleu

Actualités


21 janvier 2020 - 16h08

Sprichst du deutsch ?

Lors des dernières élections au Conseil national, 8 nouveaux élus sur 12 ont fait leurs premiers pas à Berne. Parmi eux, le vert Nicolas Walder conseiller administratif de Carouge. Il a dû se remettre à l’allemand en suivant des cours une fois par semaine.

L’allemand qui résonne à Carouge chaque semaine durant deux heures dans les bureaux du magistrat. Une remise à niveau pour comprendre les enjeux lors des débats sous la coupole.

Revue de presse alémanique et traduction d’articles au menu des exercices du jour. Un bon entrainement pour comprendre les subtilités linguistiques lors de prochaines interviews.

30 ans que le président des verts genevois ne s’était plus plongé dans l’allemand. Il a repris ses cours début novembre.

Souvent moqués, les élus romands et genevois en particulier ont fait beaucoup d’effort et de progrès ces dernières années.

Nicolas Walder paye ses cours grâce à une partie de ses frais de parlementaires. Une remise à niveau nécessaire pour ne pas se noyer dans la douce mélodie du Hochdeutsch.

Gilles Miélot

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.