Léman Bleu

Actualités


13 septembre 2021 - 19h40

Sylvie Ruffieux-Guignard ne veut pas du mariage pour tous

Sylvie Ruffieux Sylvie Ruffieux

La vice-présidente de l’UDF Genève s’oppose à l’objet soumis au peuple le 26 septembre prochain.

«Il y a déjà le partenariat enregistré» balaie Sylvie Ruffieux-Guignard, totalement contre le mariage pour tous. Mais son principal axe de combat contre cet objet de votation, c’est la procréation médicalement assistée (PMA). «On a presque tous un père. Et dans cette situation, il y aura deux femmes voudront que leur enfant n’ait pas de père.»

Pour la vice-présidente de l’UDF Genève, la PMA «n’est pas pour tout le monde». «C’est pour les couples qui ont des problèmes de procréation», argumente-t-elle. C’est un acte de biologique de supprimer le père. Il y a un manque.»

La figure paternelle

«Je ne suis pas d’accord avec la théorie du genre. Les hommes et les femmes sont différents», déclare notre invitée. Cette dernière pointe l’âge à partir duquel l’enfant pourra chercher ses parents biologiques (18 ans): «vous voyez dans les émissions de télévision, quand quelqu’un cherche sa mère ou son père, c’est terrible. J’en ai la chair de poule», glisse Sylvie Ruffieux-Guignard.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.