Léman Bleu

Actualités


10 novembre 2020 - 18h56

Tariq Ramadan confronté à Genève à son accusatrice suisse

Tariq Ramadan était aujourd’hui à Genève. Il a été de nouveau confronté ce matin à son accusatrice suisse. Cette femme de 54 ans a porté plainte en 2018 contre l’islamologue pour un viol qu’il aurait commis 10 ans plus tôt dans un hôtel à Genève. Un viol que Tariq ramadan conteste avec force. Une série d’auditions est prévue jusqu’à la fin de la semaine. Les témoignages qui y seront entendus pourraient être déterminants pour la suite de la procédure. 

"Ma cliente a toujours dit la vérité"

Ce matin, peu avant 9h devant le palais de justice. Celle que les médias prénomment "Brigitte", 54 ans s’apprête à se confronter pour la troisième fois à Tariq Ramadan. Deux fois déjà en France, ce sera la première à Genève. Son avocat se dit confiant. "C'est une étape importante que nous abordons avec toute la sérénité nécessaire, simplement parce que ma cliente à toujours dit la vérité", argumente Me Robert Assaël. Pour le pénaliste genevois les faits sont graves. Suffisamment, dit-il, pour déboucher sur un procès à Genève. "Ces audiences vont confirmer les horribles agresssions en particulier de violences sexuelles subies par notre cliente", déclare-t-il calmement sous le regard de la présumée victime de Tariq Ramadan.  

Tariq Ramadan Présent à Genève 

Masque sur le visage, vétû d’un imperméable beige, Tariq Ramadan entouré de ses avocats était bien présent ce matin au palais de justice. Une présence qu’il doit à un assouplissement des mesures d’interdiction de quitter le territoire français dont il faisait l’objet. Plus de trois heures plus tard, la plaignante sort la première du palais de justice le visage caché. Son avocat, le visage fermé, se refuse à tout commentaire. 

Des accusations sans fondement 

C’est le tour de Tariq ramadan de sortir. Lui aussi se refuse à tout commentaire. Pour ces avocats, aucun doute : les auditions prévues cette semaine permettront de prouver l’innocence de leur client. "Monsieur Ramadan est satisfait que la procédure avance que les auditions soient menées. Et qu'elles permettent, comme il l'affirme depuis le début de la procédure, d'être définitivement blanchit des accusations sans fondement dont il fait l'objet depuis plusieurs années", argumente Me Guerric Canonica. Me Yaël Hayat lui emboîte le pas: "nous voulons aussi que notre plainte pour dénonciation calomnieuse trouve son dénouement et que ces déclarations mensongères soient condamnées parce qu'on ne peut pas rester impuni lorsque l'on porte une accusation mensongère contre quelqu'un", indique avec fermeté l'avocate de l'islamologue.  

Tariq Ramadan sera-t-il jugé à Genève pour viol ? Ou la plainte de son accusatrice genevoise sera-t-elle classée par la justice du bout du lac ? C’est tout l’enjeu des quatre jours d’audiences à venir. Tariq Ramadan est par ailleurs accusé en France pour le viol de quatre autres femmes. 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.