Léman Bleu

Actualités


08 décembre 2019 - 15h09

Théodore de Bèze, le successeur de Calvin

Lorsque l’on parle de la réforme à Genève on parle tout de suite de Jean Calvin. Même s’il est moins connu, Théodore de Bèze a lui aussi été l’une des figures des plus importantes du protestantisme en Europe. Nous célébrons cette année le 500ème anniversaire de sa naissance. 

Théodore de Bèze fait ses premiers pas dans les rues de Genève en 1548. Agé de 29 ans, il vient de quitter Paris ainsi qu’une carrière de poète à succès pour rejoindre Jean Calvin.

 A la mort de Jean Calvin, en 1565, il lui succède et poursuit son œuvre. Théodore de Bèze était un érudit, un humaniste, traducteur zélé de la bible en langue vulgaire, premier recteur de l’Académie qu’il fonda avec Jean Calvin. 

Théodore de Bèze fut aussi un fin diplomate qui a su subtilement actionner un réseau tissé à travers l’europe entière pour garantir une solide stabilité de la réforme à Genève.  

Théodore de Bèze décède en 1605, trois ans après l’escalade, à l’âge de 86 ans.

Denis Palma

 

 

 

 

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.