Léman Bleu

Actualités


11 juin 2020 - 20h43

Thomas Huwiler: «Dans le sport, il y a une hégémonie de la masculinité»

«C’est un pas historique pour la Suisse.» Le Conseil national adopte le mariage pour toutes et tous dans sa version étendue. Les couples lesbiens pourront recourir à la procréation médicalement assistée en Suisse. Sur le plateau du journal pour en parler, la docteure Caroline Dayer, spécialiste des questions de genre et des discriminations et le triathlète Thomas Huwiler, il témoigne du tabou présent dans le milieu du sport autour de l’homosexualité. Les milieux conservateurs ont été battus aujourd’hui sous la coupole. La famille traditionnelle avec un papa et une maman pourrait être élargie à une version plus contemporaine, en adéquation avec l’avancée des mentalités: «On voit que les familles arc-en-ciel existent déjà, donc l’enjeu c’est de donner les mêmes droits aux enfants» explique Caroline Dayer. Le texte devra cependant encore passer la rampe du Conseil des États et probablement du peuple si un référendum aboutit. Vote populaire qui pourrait représenter un problème selon la docteure genevoise: «Ce qui a de problématique avec le vote du peuple, c’est qu’on va de nouveau avoir des afflux de haine et d’inepties et il faudra ainsi être attentif à ce que vont entendre les jeunes en lien avec les débats.» 

Un vote qui donne de l’espoir «à tous les jeunes qui sont dans une phase difficile d’acceptation» déclare Thomas Huwiler. Triathlète de haut niveau, il explique comment, pendant longtemps, il a caché son homosexualité dans un milieu sportif où la virilité reste la norme: «Dans le sport, il y a une hégémonie de la masculinité. On a l’impression que le champion, c’est celui qui est le plus masculin.» Après avoir dû, un peu malgré lui, révéler son orientation sexuelle à ses proches et suite «au rejet et aux réactions » suscités par cette nouvelle, il est passé dans une phase de colère qui s’est par la suite transformée en un besoin de lutte: «Je me suis dit: tu ne peux plus être silencieux. L’autre stratégie, c’est de militer, s’engager, être visible.»

Elio Sottas

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.