Léman Bleu

Actualités


20 février 2020 - 19h01

Trois candidats pour ramener le calme à Genthod

Commune au bord du lac habituellement paisible, Genthod a fait la une  dans la presse ces derniers mois. Un audit de la Cour des Comptes et un référendum communal ont désavoué son Exécutif. Les trois candidats au poste de maire vont devoir regagner la confiance des Gentousiens. 

Le maire sortant de Genthod ne se représente pas. Son adjoint Michel Stalder vise la tête de la commune. Mais un rapport de la Cour des comptes d’octobre 2019 lui colle à la peau. Le maire et lui-même y sont épinglés pour avoir couvert des vols commis par un employé de l’administration. Aujourd'hui Michel Stalder regrette. Malgré cette affaire, l’adjoint a décidé de se porter candidat.

Un point noir que n’a pas supporté le Gentousien Marco Realini, lui aussi candidat. Ancien auditeur interne, il souhaite rétablir la transparence du travail de la mairie.

Une autre affaire a agité la paisible commune l’année passée. En février 2019, le Conseil municipal vote le rachat des maisons du Creux-de-Genthod. Leurs propriétaires lancent un référendum.

Le Gentousien Joël Schmulowitz a soutenu les référendaires. En novembre 2019, 66% des Gentousiens votent contre le rachat des maisons. Les habitants ont reproché à l’Exécutif de ne pas avoir reçu d’explications. Cette affaire est l’une des raisons qui a poussé Joël Schmulowitz a se présenter pour le poste de maire. La conservation du patrimoine tient particulièrement à coeur à cet enfant de Genthod.

Trois candidats pour un poste. Le futur maire aura comme tâche importante de ramener le calme dans la commune lacustre.

Priscilia Chacón

News liées

Vidéos liées

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.