Léman Bleu

Actualités


07 février 2019 - 17h01

Uber: Vincent Maitre monte au front

Après le coup de semonce de Mauro Poggia contre la société Uber, l’avocat Vincent Maitre estime que cette bataille est d’un autre temps. Il s’agace que ce débat ait lieu alors qu’une loi entrée en vigueur en 2017 pose déjà un cadre légal. Au cœur du débat, le paiement de cotisations sociales. 

Les taxis pas en reste selon Maitre    

Uber n’est pas le seul qui devrait être questionné selon le député PDC : «Bon nombre de sociétés dans ce secteur ne paient pas non plus leurs cotisations sociales à leurs chauffeurs». Et d’enchaîner: «La plus grosse compagnie de taxi, que tout le monde connaît bien à Genève, ne paie pas les cotisations sociales à ses chauffeurs». Une attaque dirigée contre la société Taxiphone. L’ancien avocat d’Uber qui continue à défendre certains chauffeurs nuance également l’image d’un monstre capitaliste, rappelant que les collaborateurs choisissent librement de travailler pour la compagnie américaine.

Chris Coupland

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.