Léman Bleu

Actualités


09 octobre 2020 - 18h16

Un Dies academicus marqué par la crise sanitaire

Comme chaque année, la cérémonie du Dies academicus a débuté par l’entrée solennelle des autorités universitaires et politique. Mais en plus des robes et des médailles, la parade s’est faite masquée, mesures sanitaires obligent.

Autre conséquence de la crise actuelle, parmi les personnalités récompensées ce vendredi, plusieurs n’ont pas pu faire le déplacement, mais étaient présentes virtuellement, à l’instar de Christiane Taubira. L’ancienne garde des Sceaux française, qui a reçu un titre de Docteure Honoris Causa, s’est exprimée depuis chez elle en Guyane.

Médaille pour les HUG

Quatre autres personnalités scientifiques ont aussi été honorées, dont la prix Nobel de médecine Françoise Barré-Sinoussi. L’Université de Genève a également décerné plusieurs médailles, notamment celle de la reconnaissance, qui revient cette année aux HUG.

La crise aura donc marqué ce 117e Dies academicus. Une édition diffusée pour la première fois en direct à la télévision.

Valentin Emery

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.