Léman Bleu

Actualités


10 avril 2018 - 19h14

Un ancien président du Guatemala défend Sperisen

redaction Président du Guatemala de 2004 à 2008, Oscar Berger, fustige la partialité de la justice genevoise.

A quelques jours de son 3ème procès à Genève, Erwin Sperisen poursuit sa guérilla médiatique. C’est l’ancien Président de la république du Guatemala, Oscar Berger, qui est venu à Genève pour apporter publiquement son soutien à l’ex chef de la police. Erwin Sperisen, détenteur d’un passeport suisse, est accusé d’avoir participé à des exécutions extrajudiciaires au Guatemala.

Devant la presse, Oscar Berger Président du Guatemala apporte son soutien à son ancien chef de la police, Erwin Sperisen.

Récemment libéré, Ervin Sperisen a passé 5 ans à Champ Dollon comme prisonnier politique dit-il.  

Erwin Sperisen a été condamné à 2 reprises par la justice genevoise. Mais le tribunal fédéral a cassé ces décisions. Un dernier jugement qui doit, cette fois-ci, pousser la justice genevoise à acquitter Erwin Sperisen, estime son avocat.

Une vision du dossier que conteste l’ONG Trial qui lutte contre toute forme d’impunité.

Ouverture du procès lundi. Erwin Sperisen Il est accusé d’avoir participé en tant que co-auteur à des exécutions extrajudiciaires au Guatemala à la prison d’Infiernito en 2005 et dans celle de Pavon en 2006. 


Denis Palma

 

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.