Léman Bleu

Actualités


04 juillet 2019 - 17h52

Un ancienne candidate au Grand Conseil condamnée

Les faits remontent aux élections cantonales de 2018. Une ancienne candidate au Grand Conseil s’était vantée auprès d’un collègue d’avoir à sa disposition 500 enveloppes de vote modifiables. Ce qui n’a pas été prouvé par la justice.

65 enveloppes de vote modifiées avaient toutefois été retrouvées chez elle. Le Minstère Public la condamne donc pour captation de suffrages.

L’ancienne candidate Genève en Marche au Grand Conseil devra s’aquitter d’une amende. Elle doit aussi payer les frais de justice pour plus de 10'000 francs.

Les deux autres chefs d’accusation pour fraude électorale et corruption électorale ont été abandonnés par le Ministère Public. 

L'ancienne du mouvement Genève en Marche, quant à elle, est restée injoignable.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.