Léman Bleu

Actualités


14 mai 2018 - 19h02

Un antibiotique couramment utilisé peu efficace

Une femme sur deux est touchée par une infection urinaire, dite cystite, au cours de sa vie.Pour la soigner, il faut faire appel aux antibiotiques. Mais les nouvelles molécules sont réservées aux infections plus graves. 

Depuis 2011, les médecins sont encouragés à prescrire des antibiotiques aux molécules dites "anciennes", trouvées dans les années 50 et 70. 

Or, ces molécules n'ont jamais été vraiment testées. Les HUG et l'Unige ont ainsi opéré des tests. Ils montrent que l'antibiotique le plus utilisé pour traiter la cystite est peu efficace.

A l'avenir, des molécules anciennes devront aussi être testées pour d'autres infections, car la résistance aux antibiotiques est toujours plus croissante. 

Céline Argento 

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.