Léman Bleu

Actualités


16 avril 2020 - 19h51

Un déconfinement qui n’est pas synonyme de disparition du virus

Le Conseil fédéral l’a annoncé aujourd’hui, le déconfinement commencera le 27 avril prochain. La situation évolue bien en Suisse et «nous pouvons nous en réjouir» annonce la docteure Cécile Delémont, présidente du réseau d’urgences genevois. Cependant, la prudence doit rester de rigueur: «Dans l’esprit de ce déconfinement, il va falloir qu’on reste vigilant et qu’on poursuive notre activité.» 

Un déconfinement qui se passera en plusieurs étapes afin d’étudier jour après jour l’évolution de l’épidémie suite à la réappropriation de l’espace public par la population. «Le but est qu’on puisse réagir et resserrer les rangs si on voit une nouvelle explosion des cas.» Cécile Delémont rappelle également qu’en l’absence de vaccin «il va falloir se faire à l’idée qu’on va vivre un bon moment avec ce virus et que des mesures différenciées selon les populations cibles devront être prises. »

Elio Sottas

News liées

Vidéos liées

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.