Léman Bleu

Actualités


20 juillet 2020 - 17h23

Un été sans Paléo pour la première fois en 45 ans

Pour la première fois en 45 ans, Nyon vivra un mois de juillet sans Paléo. Le traditionnel festival aurait dû ouvrir ses portes aujourd’hui même, avec Céline Dion en tête d’affiche. Faute au Covid, la plaine de l’Asse est vide. Un pincement au cœur pour les organisateurs. 

Normalement, à 15 heures ce lundi, l’entrée du Paléo festival aurait dû ressembler à ça. «C’est triste. Habituellement, nous sommes plein de monde ici. Là, c’est le vide.» Trente-quatre ans que Stéphane Python s’occupe des constructions du Paléo Festival de Nyon, alors forcément voir la plaine de l’Asse ainsi en plein mois de juillet, c’est un petit pincement au cœur.  

«Le plus difficile a été de l’annoncer» 

Le Covid-19 aura donc eu raison du Paléo , de sa grande scène et de son public. Une annonce faite le 16 avril, alors que le travail avait déjà commencé. «Le plus difficile, ça a été de l’annoncer aux bénévoles et aux prestataires.» 

Et ce lundi soir, ici même, Céline Dion aurait dû se produire. Mais pour les fans qui ont attendu des heures en décembre pour avoir leur billet, pas de panique… juste de la patience puisque la star a confirmé sa présence pour l’édition 2021. 

Le Paléo a demandé une indemnisation de 5,5 millions de francs à l’Etat pour compenser la somme déjà investie dans cette édition fantôme. En attendant, les 16 hectares de la plaine resteront privés de leurs 230'000 spectateurs. 

Lea Job

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.