Léman Bleu

Actualités


22 avril 2020 - 17h00

Un fonds de soutien pour les travailleurs précaires

La pandémie touche de nombreux travailleurs. Certains intérimaires ou travailleurs au bénéfice de contrats précaires, comme les employées domestiques, sont en sursit. Ils sont nombreux à ne pas avoir accès aux congés maladies ou à l’assurance chômage. Les syndicats exigent un fond de soutien.

Ils étaient une petite dizaine ce matin devant l’Hôtel de Ville à revendiquer un fond de soutien pour les travailleurs précaires. Liz est employée domestique depuis six mois dans une entreprise de nettoyage. Cette jeune femme, sans protection sociale particulière, craint de pouvoir s’en sortir sans aide extérieure. ­

Une réalité que dénonce les syndicats. Unia Genève souligne l’importance de la protection sociale des travailleurs en situation précaires.

Unia estime à plusieurs milliers le nombres de travailleurs temporaires ayant perdu leur emploi ou ayant vu leur nombre d’heure fondre.  

En 2019, selon l’Office Fédéral de la Statistique, la branche économique « Activité des ménages en tant qu’employeurs » représente 1,2% des personnes actives en Suisse. Le Conseil d’Etat a lancé mardi une invitation à Unia Genève pour discuter des contours de ce soutien.

News liées

Vidéos liées

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.