Léman Bleu

Actualités


08 janvier 2019 - 18h31

Un moniteur de camps poursuivi pour attouchements

En 2011, lors d’un camp en pleine campagne genevoise, l'homme aurait baissé la culotte d’une petite fille de cinq ans et filmer son sexe. Un moniteur de Caritas Jeunesse est mis en prévention par le Ministère public de Genève pour pédopornographie et actes d’ordre sexuel avec des mineurs.

Entendu en décembre dernier par le Parquet, un homme âgé de 35 ans, ancien moniteur au centre de loisir Caritas Jeunesse, admet des faits l’inculpant d’actes pédophiles sur des mineures. Les victimes sont une vingtaine de petites filles âgées entre quatre et onze ans. Le moniteur a procédé aux attouchements dans des camps à Genève, et dans les cantons de Vaud et du Valais entre 2011 et 2018.

Une jeune victime sort du silence 

Selon les informations révélées par la Tribune de Genève, les agressions se sont produites dans les chambres des enfants, dans le bus, dans le train ou encore sur la plage. Des actes parfois filmés par son auteur et diffusés sur des forums à caractère pédophile.

Il y a un an, une jeune victime sort du silence et l’homme est arrêté. Il passe petit à petit aux aveux. « J’ai essayé à plusieurs reprises d’arrêter tout ça (…) Je n’ai pas ressenti de pulsions depuis mon incarcération. Lorsque des pensées pédophiles me viennent, j’essaie de les tourner sur des fantasmes d’adultes.» Une expertise psychiatrique du prévenu est en cours pour, notamment, déterminer le risque de récidive.

Dans la Tribune de Genève, Caritas s’exprime. «Parmi plusieurs institutions concernées, Caritas Jeunesse a été la première à suspecter les abus de la personne incriminée dans le cadre de l’affaire citée dans votre article.» Des faits immédiatement signalés à la police par l’association. «Pour ne pas perturber l’enquête, cette dernière a exigé une discrétion totale sur la procédure en cours (…) »

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.